La Tillandsia Tectorum White Snow

La Tillandsia Tectorum White Snow

1200 1200 The Black Leaf

Un drôle de bébête !

Si vous passez du temps en jardinerie ou sur internet, vous n’avez pas pu passer à côté des Tillandsias. Très faciles d’entretien, modernes et atypiques, on peux dire qu’elles ont tout pour plaire aux novices en jardinage qui souhaitent avoir un intérieur végétalisé avec peu d’entretien.

La plante idéale ? Oui, à condition de respecter quelques petites règles que je vais vous lister ci-dessous !

J’ai trouvé la mienne chez Bourbon Nature que je recommande pour la qualité des plantes et la rapidité d’expédition

Étoile des neiges…

… Mon coeur amoureux ! Non, je n’ai pas envie que vous gardiez cette chanson en tête !

Originaire des hautes montagnes des Andes, au Pérou, cette plante epiphyte est particulièrement résistante aux conditions arides. Elle développe une adaptabilité remarquable car, contrairement à certaines de ses congénères (les Tillandsias Xériques – de milieu humide), elle a la capacité de développer un système racinaire si elle se retrouve en contact avec de la terre.

Cette Tillandsia Tectorum White Snow est intégralement recouverte d’un petit duvet blanc. Ce sont en fait des trichomes qui lui apportent ses besoins en eau. Ils agissent comme une éponge et captent même de très faibles quantités d’eau présentes dans le brouillard ou la brume.

Ici, on voit bien les trichomes de la plante

Installation de la plante

Il est tout à fait possible de poser ou d’accrocher votre plante à un support et si vous êtes en panne d’inspiration, le merveilleux monde d’internet se charge de vous dénicher de supers idées déco !

Dans les exemples d’installation de la plante ci-dessus, je n’ai pas sélectionné de Tillandsia Tectorum en Bocal ou Terrarium. C’est effectivement très joli, seulement cette plante a besoin d’air pour bien sécher après un arrosage.

Les terrariums conviendront mieux aux Tillandsias de milieux humides (de couleur verte) car la boule de verre maintiendra un taux d’humidité adéquat à son développement.

Dans le commerce, si vous trouverez des plantes fixées à la colle à leur support, passez votre chemin ! Les colles utilisées peuvent s’avérer nocives et votre Tillandsia risque de dépérir assez rapidement.
Le plus simple est de l’accrocher à un support (bout de bois, câble, suspension en métal…) avec un fil de pêche car il est solide et discret.

Entretenir une Tillandsia

C’est une plante vraiment simple à entretenir. Elle peux être cultivée en intérieur comme en extérieur et peut pousser en plein soleil. Si vous la placez en intérieur, trouvez-lui un endroit lumineux.

L’arrosage se fait par bain d’environ 10 minutes avec une eau ni calcaire, ni déminéralisée (utiliser de l’eau en bouteille), une fois par semaine.
Ou par vaporisations : 1 à 3 fois par semaine.

Attention : le séchage de la plante est particulièrement important. Il convient de la faire sécher à l’envers et dans un endroit bien ventilé afin d’éviter que l’eau stagne au cœur.

Bon à savoir : Les températures inférieures à 10°C l’hiver, stimulent la floraison.

L’évolution de la Tillandsia tecrotum

D’abord de forme sphérique, elle s’allonge au fil du temps. On trouve dans la nature des spécimens allant jusqu’à plus d’1 mètre de haut ! Sa floraison ressemble à une longue tige surmontée de petits épis de couleur rose / mauve qui sont tout simplement ravissants !

Et vous ? Avez vous déjà tenté l’expérience des Tillandsias ?

Photo – proteinbiochemist/CC BY-NC 2.0/Flickr

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !

Laisser une réponse