Le Platycerium, une fougère majestueuse…

Le Platycerium, une fougère majestueuse…

1200 1200 The Black Leaf

Platycerium Superbum – Photo Herb Neufeld – FlickR

Le Platycerium, une fougère épiphyte

Vous avez sûrement déjà vu sur le net des suspensions dites « corne d’élan » ou encore en anglais, Staghorn Fern. Je vous explique ici comment réaliser une suspension végétale avec cette fougère.

Ces réalisations sont faites avec des Platyceriums, fougères épiphytes des forêts équatoriales denses. Elles appartiennent à la famille des polypodiacées (famille composée uniquement de fougères à port divers, épiphytes ou terrestres).

Il existe une quinzaine de variétés de Platyceriums dont le Platycerium Bifurcatum (le plus courant et le plus facile à obtenir dans le commerce), le Platycerium Superbum, le Platycerium Grande, le Platycerium Holttumii, le Coronarium, l’Elephantotis, le Wandae…

Platycerium Coronarium

Platycerium Superbum – Parc Phoenix

Dans son environnement…

On trouve le Platycerium dans son environnement naturel agrippé aux arbres des forêts humides équatoriales (plante épiphyte).

Cette fougère n’est pas considérée comme un parasite car elle se nourrit des débris qui tombent des arbres et ne se sert de ce dernier uniquement de support.

On distingue 2 types de feuilles (frondes) sur les Platyceriums : Les frondes stériles et les frondes étalées.

Explication des types de frondes

Les frondes stériles

De forme rondes et plates, les frondes stériles sont d’une grande utilité pour la survie de la fougère. C’est un peu comme son organe vital.

Tout d’abord de couleur verte, elle s’assèche au fil du temps et laisse place à une nouvelle. C’est grâce a cette superposition de feuilles que le Platycerium va pouvoir s’agripper aux tronc d’arbres. Dans la nature, les forêts dans lesquelles il évolue sont denses et la lumière peine à se frayer un chemin. Ainsi, au plus le Platycerium sera haut perché, au plus il atteindra la lumière indispensable à sa croissance.

Cet amas de frondes lui sert aussi à retenir l’humidité et débris de l’arbre qui lui offrent les nutriments dont il a besoin.

Fronde Stérile / Image – dustaway – FlickR

Les frondes étalées

L’aspect de ces frondes varient un peu selon la variété. Mais globalement, de forme allongées (vers le haut ou parfois vers le bas) et découpées aux extrémités. Elles ressemblent clairement à des cornes d’Élan, d’où son surnom 🙂

En s’allongeant, ces feuilles servent à aller capter la lumière. Elles ont donc un rôle photosynthétique et assurent la croissance de la plante.

Comme toutes les fougères, sa multiplication se fait par rejets ou par prolifération de spores.
Ces frondes étalées en sont recouvertes et ont un aspect de pruine blanche et feutrée. La pruine présente sur les parois internes, servent également à limiter les pertes en eau.

Platycerium Bifurcatum – Frondes étalées

Installation de votre Platycerium

Malheureusement en France, nous n’avons pas les conditions optimales pour un développement impressionnant de ces sublimes fougères.
Il est possible toutefois d’observer de superbes spécimens dans des parcs botaniques tels que le parc Phoenix de Nice qui en possède une jolie collection.

Sensible au froid, elle pourra être cultivée en intérieur sous forme de suspension ou dans certains cas très rares en extérieurs dans un jardin très abrité (dans le sud de la France).
Il faudra éviter les pots en plastiques qui, a terme risquent de faire pourrir la plante.

Le mieux est de placer votre Platycerium dans un panier suspendu rempli de tourbe et de sphaigne ou encore de le fixer sur une écorce je vous explique ici comment réaliser votre suspension).
Placez-le dans un endroit lumineux mais jamais en soleil direct et dans un endroit aéré.

L’entretien du Platycerium

Contrairement à ce qui est recommandé pour d’autres plantes, il ne faut jamais nettoyer les feuilles afin de ne pas supprimer la pruine qui les recouvre.

  • Bassinez intégralement le mélange et attendre le séchage complet avant de recommencer.
  • Brumisez régulièrement le feuillage entre chaque arrosage.
  • Les bains doivent être un peu plus longs en été (10 min) qu’en hiver (2-3 minutes).

Si les frondes étalées deviennent molles et tombantes, c’est que la plante a soif. Plongez le système racinaire dans l’eau pendant 15min.

L’apport en engrais à plantes vertes riche en azote se fait une fois par mois et il est possible de pulvériser un engrais foliaire sur les frondes de temps en temps.

Une plante spectaculaire !

J’affectionne particulièrement cette plante car je la trouve fascinante car mystérieuse. Elle apporte un aspect décoratif vraiment original dans nos intérieurs et il n’est vraiment pas compliqué de réaliser une jolie suspension. De plus, ses cornes majestueuses sont d’une telle classe, que les Platyceriums sont pour moi de réelles oeuvres d’art.

Suspension Rondelle de Bois – Platycerium Bifurcatum

Suspension tableau – Platycerium Bifurcatum

Platycerium Hillii

Platycerium Bifurcatum

Platycerium Superbum

Platycerium Ridleyi

Une plante spectaculaire !

Dans la nature, les Platyceriums peuvent attendre des tailles monumentales selon les variétés. Découvrez-les ci-dessous !

Platycerium Hillii – Photo Tom Ballinger – FlickR

Platycerium Superbum – Photo tanetahi – FlickR

Platycerium wallichii – Photo orchidakai – FlickR

Connaissiez vous cette sublime fougère ? Envoyez nous vos photos sur notre page Facebook

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !

Laisser une réponse