L’exquise Passiflore

L’exquise Passiflore

1000 1000 The Black Leaf
passiflore - blog végétal - the black leaf

La naissance d’une passion…

Il y’a de cela 2 ans, j’ai récupéré une petite bouture de Passiflore, d’environ 30 cm, que j’ai planté au mois de septembre. Un peu tard pour une reprise, j’ai eu de la chance qu’elle reparte l’été suivant, s’allongeant sans faire de fleurs.

Cette année, Ô merveille ! J’aperçois toute une multitude de boutons, promettant une floraison abondante !

passiflore - blog végétal - the black leaf

Et ce matin, en faisant le tour de mes compagnons végétaux sur ma terrasse, j’ai eu la joie de découvrir la première fleur de ma passiflore.
J’étais obligée d’écrire un petit post pour présenter cette plante à la fleur si complexe et tellement sophistiquée.

passiflore - blog végétal - the black leaf

La fleur, le lendemain de son éclosion, les styles sont baissés

passiflore - blog végétal - the black leaf

La fleur, le sur-lendemain de son éclosion, les styles sont levés

Une délicate sophistication…

Je ne sais pas vous, mais j’ai toujours été fascinée par la complexité de cette fleur. Elle me fait penser à une fleur en plastique, tant ses formes sont atypiques. Elle ne reste ouverte que quelques jours et en observant bien, on remarque que les styles sont dans une premier temps levés, se baissent le second jour (moment le plus propice pour la pollinisation) et finissent par se relever en fin de floraison.

Les pollens sont si lourds, qu’ils ne peuvent qu’être transportés par les abeilles et les bourdons. La passiflore bleue est une plante qui ne demande pas beaucoup d’entretien, elle étire ses lianes qui s’enroulent grâce à ses nombreuses vrilles, et ce, sur n’importe quel support.

De plus, le feuillage est semi-caduc, ce qui fait que vous n’aurez pas une vilaine liane dénudée de feuilles l’hiver, si les conditions climatiques le permettent.

Bouturer la Passiflore

Et bien c’est très simple ! N’hésitez pas à en prélever un bout, lorsque vous en verrez, la Passiflore se bouture très facilement.

Coupez une liane d’environ 20 / 30cm munies de trois étages de feuilles. Attention de ne pas prélever un bout de liane trop jeune. Il faut qu’elle soit assez rigide et ses feuilles complètement développées. Sans cela, la plante n’aura pas assez de force pour pousser.

Couper la tige juste au-dessous d’une feuille, et juste au-dessus de la feuille supérieure. Supprimer les deux feuilles de la base.
Plantez là en veillant à ce que la terre reste humide, le temps qu’elle fasse ses racines (environ 2 mois). Et, bonne nouvelle, tous les types de sols lui conviennent !
Une fois que la plante commencera à pousser, vous pourrez réduire les arrosages. Il est conseillé de maîtriser son développement car la Passiflore peux devenir très envahissante ! À vous de jouer !

passiflore - blog végétal - the black leaf

Elle a été nommée Fleur de la Passion par les missionnaires espagnols arrivés en Amérique du Sud. Ils firent preuve d’imagination pour enseigner aux autochtones la Passion du Christ. Ainsi, ils arrivaient à y distinguer :

  • Les fouets de la flagellation dans les vrilles
  • Dix des douze apôtres dans les dix pétales et sépales
  • La couronne d’épine du Christ dans la centaine de filets disposés en cercle.
  • Et pour finir, les 3 clous et les 5 plaies dans les 3 stigmates et les 5 anthères…

Qu’est-ce qu’il ne fallait pas inventer !

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !

Laisser une réponse