L’Objet qui a changé ma vie : La mini-serre Växer d’Ikea

L’Objet qui a changé ma vie : La mini-serre Växer d’Ikea

2685 2685 The Black Leaf
mini-serre-ikea
mini-serre-ikea

Le kit Ikea parfait pour les semis !

La mini-serre : l’indispensable pour vos semis

Je ne sais pas si cela vous est déjà arrivés, mais parfois, je n’arrive pas à mettre la main sur certaines variétés de plantes. Internet est une vitrine incroyable qui me fait saliver d’envies végétales… Pinterest, Instagram… C’est un ballet incessant de sublimes spécimens, parfois très compliqués à obtenir, et ce, même en ligne. Cela a donc le don de me rendre complètement dingue !
Je me suis donc tournée vers l’achat de semis. Et pour le coup, c’est bien plus facile de commander des graines venant des 4 coins du monde, plutôt que la plante elle même…

Vient alors cette fameuse question : Comment puis-je faire germer ces semis de plantes pour la plupart tropicales en plein hiver ?

mini-serre-ikea

Le Caddie du jardinier Ikea

Et bien la réponse est simple : il vous faut une mini-serre ! Pas très encombrante, économique en énergie (il s’agit généralement d’éclairage à Leds), cette petite boite m’a permise de mettre a l’abri des boutures durant l’hiver et de lancer tout un tas de semis.
J’ai cherché sur internet différents modèles, et étant novice en la matière, je ne voulais pas mettre un gros budget dedans. J’ai donc choisis la version Ikea peu onéreuse !

Cette mini-serre est destinée à l’origine pour la culture en hydroponie (sans terre) et vous pouvez acheter l’engrais ainsi que les mottes de substrat en laine de roche qui portent le même nom (Växer).
Mais pour ma part, je n’ai utilisé que le fond, le couvercle transparent, le support pour l’éclairage ainsi que la barre de Leds car j’ai préféré semer en terre. J’ai donc retiré les plateaux à germer et à semis.
Ensuite, j’ai commandé des graines sur des sites divers et variés : Etsy, Alsa Garden…
Bien sur, toutes mes tentatives n’ont pas été concluantes, mais j’ai adoré voir l’évolution de celles qui avaient pris.

mini-serre-ikea

L’installation s’est faite sous mon bureau, afin de toujours garder un oeil dessus !

Les semis concluants

Comme expliqué précédemment, tout n’a pas pris, malheureusement. Je pense que pour certaines plantes, il ne faisait pas assez chaud (je pense investir dans un petit tapis chauffant l’hiver prochain). Cela peux également venir du fait que les graines soient de mauvaise qualité, que l’on a pas utilisé la bonne technique, le bon substrat ou encore la bonne eau (et oui !). Mais quoi qu’il en soit, l’intérêt majeur à mon sens, résulte du fait de tenter l’expérience. Et lorsque la magie opère, c’est l’émerveillement le plus total, vous vous sentez fiers de vous ;).

Mimosa Pudica

J’ai, à plusieurs reprises acheté des Mimosa Pudica (Plante sensitive) en jardinerie. Allez savoir pourquoi, elles n’ont jamais tenu plus d’une semaine chez moi.
J’ai voulu essayer de les semer et voir si elles seraient plus robustes par ce biais. Après quelques péripéties (jaunissement et perte de feuilles entre autres), je suis arrivée à un stade plutôt concluant.

Déjà, ce sont des graines qui germent assez rapidement. Si les conditions sont optimales et que les graines sont de bonne qualité, j’en ai vu germer en une dizaine de jours.
Pour l’instant, ma plante est encore fragile mais a tenu bien plus longtemps que toutes celles achetées réunies :p, je croise les doigts pour qu’elle se développe encore.

mini-serre-ikea

Mimosa Pudica

mini-serre-ikea

Monstera Deliciosa

Monstera Deliciosa

J’avais envie de voir comment se passait la germination des Monstera Deliciosa. Ces derniers ont très bien marché et leur croissance a été assez lente au début, pour arriver, 8 mois plus tard à une plante se rapprochant plutôt du Pothos que du Monstera (hi hi hi).

Elles vont se découper en vieillissant, tout simplement. Il ne faut donc pas être pressé d’avoir de belles et grandes feuilles dentelées. Les spécimens les plus vieux sont toujours les plus beaux.

Pilosocereus Fulvilanatus

Les semis de cactus et autres plantes grasses sont assez délicats à mon sens car ce sont des plantes qui ont besoin d’un faible apport en eau. Seulement, pour la germination, ils doivent être dans des conditions optimales et particulièrement humides pour germer. Le tout est de trouver le juste milieu entre la bonne hydrométrie et un sol bien drainé afin de ne pas faire pourrir les racines.

La croissance des cactus et plantes grasses étant particulièrement lente (ceux-ci prennent 3mm en 1 mois), je déconseille le semis aux personnes impatientes car elles risqueraient de s’ennuyer…
Ceci dit, j’ai été surprise de voir apparaitre très rapidement la petite « chevelure » de ce cactus poilu et observer un taux de réussite assez élevé ! 5 sur 10 ont germé.

mini-serre-ikea

Pilosocereus Fulvilanatus

mini-serre-ikea

Conophytum Calculus (Lithops)

Conophytum Calculus

S’il y’en a qui prennent leur temps, ce sont bien ces lithops !
Cela va faire plusieurs mois qu’ils sont sortis de terre, et n’ont pas beaucoup évolués…
Mais bon, c’est pas grave, je les observe et les encourage !

Camélia

Tentatives à plusieurs reprises, je pense que la première fois je n’ai pas su gérer l’hydrométrie, elles avaient fini par sécher….
Celles-ci sont encore en observation, toujours installées dans la mini-serre.

Camélia (mais je ne sais plus lequel)

Codariocalyx Motorius

Conophytum Calculus

Fascinée par les plantes sensitives, j’ai tenté l’expérience avec cette variété, taux de réussite assez bas (1/5)… Cependant la graine a germé très rapidement (4/5 jours).
J’ai passé au chinois un mélange de terreau et perlite, l’ai bien humidifié, recouvert de film alimentaire puis placé dans la mini-serre. Je pense que c’est cela qui a accéléré la germination !

Codariocalyx Motorius – Le 27 Juillet 2017

Codariocalyx Motorius – Le 31 Juillet 2017

Stapelia Variegata

Ce petit bonhomme a pointé le bout de son nez assez rapidement, je l’ai sorti de la mini-serre après 1 mois puis n’a plus poussé… Je vais devoir le remettre au chaud, voire s’il s’y sent mieux 🙂

Stapelia variegata

Les semis tous frais

Voici les semis qui viennent de sortir et qui, pour le moment sont encore super fragiles.

Eucalyptus Deglupta (arc-en-ciel)

Eucalyptus deglupta

J’ai découvert cette variété au Costa Rica cet hiver, la couleur de son écorce est tout simplement incroyable. Comme son surnom l’indique, le tronc de cet Eucalyptus est très coloré et ressemble à un imprimé camouflage / arc en ciel.
J’ai donc tenté l’aventure du semis, sachant que les couleurs du tronc ne seront perceptibles que d’ici 3 à 4 ans…
Patience, donc !!!

Pavot somnifère

J’ai commandé ces graines, non pas pour réaliser de l’opium mais pour pouvoir observer les magnifiques fleurs que produit cette plante…
J’ai semé à 2 reprises, la première fois, les jeunes pousses n’avaient pas tenu le coup…
Si celles de cette deuxième session ne survivent pas, j’aurais au moins eu le mérite d’avoir réussit à faire pousser de la mousse !

Papaver somniferum

La nurserie de boutures

La mini-serre Ikea me sert également de petite nurserie pour certaines boutures. J’ai ainsi pu conserver à l’abri du froid des orchidées ramenées du Costa Rica mais aussi de fougères, de succulentes…

mini-serre-ikea

Bébé fougère prélevée sur une feuille de la plante mère

mini-serre-ikea

Leia observant les mini-orchidées costariciennes

Les mini-orchidées ramenées du Costa Rica, 5 mois plus tard

Quand l’observation se transforme en addiction

Vous l’avez compris, le souci avec ce genre d’expériences, c’est qu’après, on ne peux plus s’en passer. On y met tout et n’importe quoi, on récupère les graines des fleurs du voisin, on coupe des boutures à tire larigot… et on se demande même si on ne va pas s’en procurer une seconde !
Dans tous les cas, pour ma part c’est une super expérience et voir tous ces bébés pousser (ou non) est fondamentalement très très passionnant. Qu’en pensez-vous ?

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !

Laisser une réponse