L’hydroponie passive
étape par étape

L’hydroponie passive étape par étape

L’hydroponie passive étape par étape 1200 800 The Black Leaf

Dans les précédents articles, je vous ai présenté les bases de l’hydroponie passive en Lechuza-PON ainsi que mes différents systèmes de pots à réserve d’eau. Je vais donc vous montrer ici, comment je procède pour passer mes plantes en hydro et comment j’entretiens mes différents systèmes pour que vous ayez toutes les clés en main pour débuter 🙂

Les boutures

Lorsque je fais des boutures, j’utilise en priorité un substrat inerte tel que la sphaigne. Certains utilisent de la perlite ou de la coco, c’est à vous de faire vos propres choix et / expériences. L’enracinement en sphaigne est vraiment impressionnant. Les racines sont nombreuses et denses, ce qui est idéal pour un rempotage en hydro.

Convertir des plantes en terre en hydro

Que ce soit pour une plante avec un système racinaire bien établi ou à l’inverse, qui a de toutes petites racines, la première étape consiste à éliminer toute trace de substrat organique. Vous pouvez faire tremper les racines dans une bassine d’eau pour aider à ce que les résidus se détachent correctement, ou utiliser un jet d’eau pour des racines de grande taille.

Plantes avec petit système racinaire

Si vous souhaitez convertir une jeune plante qui était à l’origine en terre vous avez 2 options :

  • Passage en sphaigne (le plus raisonnable) : Cela va permettre à votre plante de produire de nouvelles racines prêtes pour le transfert en hydro.
  • Passage direct en hydro : étant donné que les racines seront assez courtes, il faudra veiller à ce que l’eau leur parviennent correctement. Faites bien attention à ce que le niveau de l’eau ne monte pas trop haut, au risque de faire pourrir votre plante.

Plantes avec grand système racinaire

Dans ce cas, votre plante va avoir un petit temps d’adaptation et se concentrer principalement au bon développement de son système racinaire avant de produire de nouvelles feuilles. Selon le type de pot que vous utiliserez, il faudra lors du rempotage installer les racines plus ou moins profondément. Voir l’article sur les pots adaptés à l’hydroponie passive.

Mise en place des plantes dans le PON

Une fois les racines bien nettoyées de leur substrat d’origine vous pouvez alors procéder au rempotage en PON. Je vais vous détailler comment je procède étape par étape, de la plantation à l’entretien de chaque système que j’utilise actuellement.

Système avec insert + cache pot sans mèche

Marques

  • Elho
  • Lechuza (Jardinière)

Idéal pour :

  • Plantes bien établies

Plantation

  • Déposer un fond de PON dans l’insert
  • Maintenir la plante en même temps que vous remplissez l’insert de PON
  • Rincer à grande eau le PON tout juste placé dans l’insert
  • Placer l’insert dans le cache pot
  • Remplir le réservoir avec la solution nutritive sans dépasser la hauteur max de la jauge

Entretien

  • Vérifier que le niveau de l’eau ne passe pas en dessous de la jauge MIN. Si c’est le cas, remplir avec de l’eau.
  • Tous les 10 jours : sortir l’insert et rincer le PON à grande eau, nettoyer le cache pot et remplir avec une solution nutritive.

Système avec insert + cache pot + mèche

Idéal pour :

  • Jeunes plantes

Plantation

  • Passer la mèche dans l’insert de sorte à ce que la boucle se retrouve à l’intérieur.
  • Maintenir la mèche et remplir le fond du cache pot avec le PON
  • Placer la plante de sorte à ce que les racines soient en contact avec la mèche
  • Remplir l’insert de PON.
  • Rincer à grande eau le PON tout juste placé dans l’insert
  • Placer l’insert dans le cache pot
  • Remplir le réservoir avec la solution nutritive sans dépasser la hauteur max de la jauge ou de la ligne de flottaison

Entretien

  • Vérifier que le niveau de l’eau ne passe pas en dessous de la jauge MIN. Si c’est le cas, remplir avec de l’eau.
  • Tous les 10 jours : sortir l’insert et rincer le PON à grande eau, nettoyer le cache pot et remplir avec une solution nutritive.

Systèmes avec panier + cache pot + mèche

Idéal pour :

  • Jeunes plantes
  • Plantes bien établies

Plantation

  • Passer la mèche dans le panier de sorte à ce que la boucle se retrouve à l’intérieur.
  • Maintenir la mèche et remplir le fond du panier avec le PON
  • Placer la plante de sorte à ce que les racines soient en contact avec la mèche
  • Remplir le panier de PON.
  • Rincer à grande eau le PON tout juste placé dans le panier
  • Ajouter la solution nutritive dans le fond du cache pot. Ce dernier ne doit pas toucher la solution nutritive.
  • Déposer le panier sur le cache pot

Entretien

  • Soulever régulièrement le panier et pour vérifier qu’il y a bien de la solution nutritive. Sinon, remplir avec de l’eau.
  • Tous les 10 jours : sortir le panier et rincer le PON à grande eau, nettoyer le cache pot, mèche et remplir avec une solution nutritive.

Systèmes cache pot en terre cuite + réservoir transparent

Idéal pour :

  • Jeunes plantes
  • Plantes bien établies

Plantation

  • Faire tremper 24h le cache pot dans l’eau
  • Déposer un fond de PON dans le cache pot
  • Remplir de PON tout en maintenant la plante
  • Remplir le réservoir transparent de solution nutritive
  • Placer le cache-pot en terre cuite dans le réservoir transparent

Entretien

  • Ajouter de l’eau si le niveau est trop bas.
  • Tous les 10 jours : sortir le pot en terre cuite, nettoyer le avec une éponge. Nettoyer le reservoir transparent, puis le remplir avec une solution nutritive

Systèmes pot en géotextile + réservoir transparent

Plantation

  • Déposer 4/5 cm de PON dans le fond du pot
  • Placer votre plante et remplir de PON
  • Rincer à grande eau le PON tout juste placé dans le pot en géotextile
  • Placer le pot en géotextile dans le réservoir transparent
  • Remplir un fond de solution nutritive (éviter de dépasser les 4/5 cm de hauteur)

Entretien

  • Rajouter de l’eau au fur et à mesure que le niveau descend.
  • Tous les 10 jours : sortir le pot en géotextile et nettoyer le PON à grande eau. Nettoyer le réservoir transparent, puis le remplir avec une solution nutritive.
  • Vérifier régulièrement que les racines ne descendent pas complètement au fond du pot. Il faudra alors rehausser le système racinaire de la plante de sorte à ce qu’il reste toujours au dessus de la ligne de flottaison.

Note : Nettoyage régulier
Le PON (pour mon cas) ou les billes d’argile produisent un dépôt marron qui se mêle à l’eau stagnante.
Il est indispensable de nettoyer vos pots entre chaque changement de solution nutritive pour repartir sur une base saine. Les réservoirs mal entretenus sont les meilleurs refuges à bactéries et autres champignons qui peuvent nuire à la santé des racines et donc à la plante.
Attention aussi au développement d’algues, en particulier dans les contenants transparents. En effet, elles absorberont l’oxygène présent dans l’eau qui ne bénéficiera donc plus à votre plante.

Mise en garde

Il est important de vérifier les racines de vos plantes régulièrement car leur croissance excessive en hydro risque de les compacter. Cette croissance excessive bloque le flux d’air dans le substrat provoquant un manque d’oxygène. Ceci combiné au dioxyde de carbone produit par les racines peux engendrer une détérioration allant jusqu’à la pourriture des racines.
Pour éviter que cela ne se produise, je vous recommande de sortir périodiquement la plante du substrat pour éliminer les racines détériorées. Replantez-la, de sorte à ce que les racines se situent au dessus de la ligne de flottaison et, si nécéssaire, dans un pot plus grand.

Petite vidéo de rempotage en Hydro + PON

J’espère que cette série d’articles sur l’hydroponie passive vous aidera à passer le cap ! N’hésitez pas à me poser vos questions en commentaire ci-dessous ! À bientôt !

[contact-form-7 404 "Non trouvé"]